Avec une fréquence moyenne d’une fois tous les quatre ans, la vidange d’une fosse septique est une partie prenante de son entretien. En principe, une fois le volume des boues atteint la moitié de celui de la fosse, il faut appeler un professionnel de vidange de fosse septique. Sinon, une odeur écœurante commence à se dégager de la fosse. Par contre, les mini-stations nécessitent une vidange dès que les boues atteignent 30% du volume total de la cuve de prétraitement.

Est-il possible de le faire soi-même?

En effet, il est strictement interdit de faire la vidange de la fosse septique soi-même. Il est explicitement mentionné dans l’arrêté du 7 septembre 2009 que la vidange des installations d’assainissement non collectif doit être faite par des professionnels agréés. Il est donc impératif de passer par un spécialiste de vidange de fosse septique. Vous pouvez demander un devis sur les sites en ligne ou demander au Service Public d’Assainissement Non Collectif de vous orienter vers des entreprises spécialisées en la matière.

Comment préparer le vidage d’une fosse septique ?

Une fois vous fixez un rendez-vous avec un professionnel de vidange de fosse septique, pensez à faciliter l’accès à la fosse. Dégagez le terrain et mesurez la distance entre la fosse et l’endroit où stationnera le camion.  Communiquez-la bien avant à votre spécialiste pour estimer la longueur des tuyaux adéquats pour le nettoyage.

Comment se fait la vidange d’une fosse septique ?

En général cette opération se fait en 4 étapes et à l’aide d’un camion à plusieurs compartiments :

  • Vider l’eau de la fosse dans un premier compartiment ;
  • Pomper les boues et les graisses de la fosse dans un second compartiment ;
  • Laver les canalisations à l’eau (contenue dans un troisième compartiment) ;
  • Réinjecter l’eau du premier compartiment dans la fosse septique.

Vers la fin, le propriétaire reçoit un certificat de vidange de la part du professionnel.