Avoir une maison verte est une tendance depuis quelques années. De plus en plus de propriétaires souhaitent se lancer dans ce genre de travaux de rénovation. Ce peut être pour profiter d’un peu plus de confort, ou encore pour rentabiliser davantage leur produit immobilier. En tous les cas, voici quelques bons à savoir pour mener ce genre de projet à son terme.

Les 3R : la base d’une rénovation écolo réussie

Outre les normes techniques et légales applicables aux rénovations écologiques, sachez qu’il y a quelques bases à connaitre pour vous assurer que le projet est bien mené. Les spécialistes vous conseillent notamment de vous familiariser avec la technique du « 3R » : Réduction, Réutilisation et Recyclage.

Il faut s’atteler en premier lieu à la réduction de vos consommations d’énergies. Pour ce faire, différents travaux seront nécessaires comme les isolations, la couverture de la maison, l’aménagement des combles et des sous-sols de la maison, voire le changement des fenêtres et des baies vitrées de la maison. Ce sont autant de ponts thermiques à régulariser.

La réutilisation se traduit généralement par le concept de « home staging ». Pour le réaménagement de votre espace, il suffit de redonner vie à certains de vos biens immobiliers. Le but étant de minimiser le plus possible les déchets que vous jetez par année. Cette technique s’applique également pour les autres accessoires du quotidien. Les biens dont vous n’avez plus besoin peuvent être revendus.

Enfin, le recyclage doit être un point essentiel de votre changement de vie. De nos jours, c’est assez facile à faire. Les entreprises d’assainissement proposent des bacs de couvercle différent pour chaque produit recyclable et pour les autres déchets.

Savoir choisir ses produits, éviter les préjugés

Le choix des produits et des accessoires que vous allez utiliser lors de votre projet de rénovation verte est d’une importance cruciale. Mais attention, pour être sûr de bien faire les choses, vous ne devez pas avoir de préjuger.

Les produits verts sont aussi robustes et aussi performants que les classiques. En outre, malgré les idées reçues, les prix ne diffèrent pas énormément. En moyenne, le devis pour des travaux respectueux de l’environnement n’est que de 10 à 15 % plus cher. Mais le confort dont vous profiterez ne sera pas non plus le même. Les maisons écologiques sont plus conviviales et plus accueillantes.

En général, pour ce genre de projet, on opte pour le bois. C’est un indémodable de l’aménagement immobilier. Il allie esthétique et performance énergétique, voire isolation acoustique. Cependant, ne penchez pas sur la première offre de bois modique venue. Il faut aussi bien choisir l’essence de votre produit afin d’en garantir la durabilité.

Des artisans pour vous aidez, oui, mais est-ce obligatoire ?

Pour la réussite de votre rénovation écologique, on ne saurait que trop vous conseiller de faire appel à un artisan certifié RGE. Cela vous ouvrira les portes à des aides financières venant des différents organismes privés ou non. Néanmoins, ce n’est pas obligatoire si vous comptez tout payer de votre poche.

Il n’y a pas réellement besoin de compétence spécifique pour conduire ce genre de projet. Il suffit de quelques bases en bricolage. Il s’agit de revoir la couverture de la maison ou de mettre en place une nouvelle isolation. Il y a des tutoriels en ligne qui peuvent vous guider en ce sens.

Cela dit, faire appel à des professionnels présente aussi quelques avantages. Notamment, vous gagnerez du temps dans la réalisation des travaux. Sans compter que vous serez sûr de la qualité des interventions. Si la question de devis vous gêne, il suffit de comparer les offres pour profiter du meilleur rapport qualité-prix.