Bien entendu, si vous avez des volets roulants, cela ne vous concerne pas. Toutefois, si vous avez des volets battants ou des volets à la française, les arrêtoirs de volets sont bien utiles. Plus exactement, ils empêchent vos volets de battre en les maintenant plaqués contre le mur. Pour le choix de vos arrêtoirs de volets, plusieurs options s’offrent alors à vous, avec notamment plusieurs matières ou plusieurs styles. Entrons davantage dans le détail ci-après.

L’utilité des arrêtoirs de volets

Vous avez sans doute déjà vu des arrêtoirs de volets. En effet, ils permettent de maintenir les volets plaqués au mur. Sans ces derniers, le vent les ferait battre, occasionnant du bruit et à la longue endommageant les volets. Fixés au mur, les arrêtoirs peuvent alors être fabriqués en diverses matières : en matériau composite, en inox, en aluminium, etc. En parallèle, il existe divers modèles et divers modes de fixation. Dans ce contexte, nous vous aidons à choisir.

Faire le bon choix

Tout d’abord, vous pouvez trouver divers styles d’arrêtoirs de volets, sans parler du large choix de couleur. En l’occurrence, nous vous conseillons de vous décider en fonction du style de votre maison et en fonction de vos préférences. Pour information, au niveau de la couleur, le plus classique reste le blanc ou le noir. Toutefois, rien ne vous empêche de mettre de la couleur en choisissant des arrêtoirs de volets verts, bleus, etc. Toutefois, pour un style harmonieux, il est préférable que la couleur des arrêtoirs de volets soit identique à vos garde-corps par exemple ou autres éléments similaires.

Ensuite, vous pouvez trouver divers modèles comme un arrêt de volet autobloquant ou encore un arrêt de volet à encoche ou à paillette. Ces deux options se fixent sur le volet mais également sur le mur. Et par exemple, un arrêt de volet autobloquant permet d’ouvrir et de fermer les volets très facilement. En parallèle, il existe des arrêts de volets qui se fixent simplement au mur. C’est par exemple le cas du tourniquet marseillais, des têtes de chevaux ou encore des têtes de bergères.

Pour préciser, la tête de bergère s’abaisse pour laisser passer le volet et remontent pour le bloquer. Les têtes de chevaux répondent à ce même principe. En revanche, le tourniquet marseillais permet de bloquer un volet grâce à une patte, qui tourne autour d’un axe.