Ne laissez pas les factures de chauffage en hiver dévorer votre budget. Il existe de nombreux moyens peu coûteux d’accroître l’efficacité de votre système, de réduire le gaspillage d’énergie et de réduire les coûts de chauffage. Voici les cinq astuces favorisées de notre plombier local.

Vérifiez vos prises électriques

Les prises de courant installées dans les murs extérieurs sont l’une des sources les plus courantes de perte de chaleur et de courants d’air. C’est parce qu’il y a souvent un écart entre l’isolation du mur et les boîtiers contenant le câblage de la prise.

Dévissez et enlevez la plaque de couverture de la prise. Remplissez les espaces vides autour du boîtier électrique avec du mastic acrylique ou de la mousse isolante en spray, puis couvrez la plaque elle-même avec un isolant de sortie que vous pouvez acheter en quincaillerie.

Scellez les fissures autour des tuyaux

Dans chaque maison, il existe des endroits où les tuyaux traversent les murs, les plafonds et les planchers. Dans chacun de ces endroits, il peut y avoir une fente ou une fissure permettant à l’air froid de circuler dans la maison. Regardez bien sous vos éviers et remplissez les espaces vides avec de la mousse isolante ou une mousse en aérosol, en particulier là où les tuyaux passent dans des espaces non chauffés, comme un sous-sol non fini. A voir aussi : Trouvez le bon artisan plombier Paris de Fécamp Services.

Refroidissez le chauffe-eau

Chauffer l’air de votre maison ne représente qu’une partie de votre facture de chauffage en hiver. Les chauffe-eau consomment environ 17% de la consommation énergétique de la maison. Le moyen le plus simple de réduire la consommation d’énergie d’un chauffe-eau conventionnel est de baisser la température à  48 ° C. Vous pouvez économiser de 3 à 5% sur vos coûts de chauffage de l’eau chaque fois que vous réduisez la température de votre eau à 10 ° C.

Une autre façon de rendre votre chauffe-eau plus efficace consiste à l’isoler avec un couvercle ajusté. Veillez simplement à ne pas couvrir le thermostat ou le compartiment du brûleur. Consultez le fabricant de votre appareil de chauffage pour connaître les directives d’isolation spécifiques.

Couvrez la porte du grenier

Entrer dans un grenier non chauffé et inachevé en plein hiver revient à entrer dans un igloo. Si le sol de votre grenier est correctement isolé (les experts recommandent au moins 15 cm (17 cm) de ouatine de fibre de verre), il peut éviter des pertes de chaleur considérables par le dessous. Mais même la meilleure isolation des combles omet souvent une pièce importante, la porte d’accès aux combles. Vous pouvez construire un boîtier isolant en suivant ces instructions pas à pas du ministère de l’Énergie.

Obtenez un bilan de CVC

Il est rentable de faire réparer votre CVC au moins une fois par an. Pour un prix raisonnable, entre 100 et 150 euro par visite, un professionnel de la CVC examinera l’ensemble de votre système, lubrifiant les pièces mobiles, nettoyant les débris et les sabots, et veillant à ce que le système fonctionne à plein rendement.

Vous pouvez également faire votre part en remplaçant le filtre tous les deux ou trois mois, surtout si vous avez des animaux de compagnie ou des allergies. Une fournaise propre et bien entretenue peut vous faire économiser 5% supplémentaires sur votre facture de chauffage. Conseil pro: Si vous avez des ventilateurs de plafond, inversez la direction pour pousser l’air chaud du plafond.

Conclusion

En suivant ces étapes, vous pouvez réduire considérablement votre facture de chauffage mensuelle. Mieux encore, étant donné que la plupart d’entre elles ne coûtent presque rien à mettre en place, toutes vos économies peuvent rester dans votre portefeuille.