Vous possédez un ou plusieurs biens immobiliers que vous souhaitez louer, cependant vous n’avez pas beaucoup de temps à y consacrer, car ces démarches demandent un investissement particulier. Si tel est votre cas, il existe différents dispositifs visant à vous faciliter la tâche dans ces processus de gestion de vos biens.

Dans cet article, découvrez les avantages de la gestion locative pour la location de votre bien immobilier.

La gestion locative, qu’est-ce que c’est ?

La gestion locative englobe l’ensemble des opérations de gestion d’un bien immobilier dans le cadre d’une location. Dans ce cas de figure, le propriétaire fait appel à un mandataire, qui se chargera d’encadrer l’administration de la location du bien en question. Les étapes de ce processus sont les suivantes : les opérations de promotions des biens, la mise en location, les visites des lieux, le choix des candidats, la mise en forme du contrat de location, l’état des lieux d’entrée puis de sortie, les relances, et enfin, la gestion des frais de location, entre autres.

Ces démarches peuvent être engagées pour tous types de biens immobiliers, à savoir, appartements, studios, maisons, locaux destinés à des fins professionnelles, ou encore, aux parkings. Il existe plusieurs services de gestion locative à Montpellier, et il est fortement conseillé de faire appel à ces derniers si vous manquez de temps et de disposition pour vous lancer dans ces démarches multiples. On retrouve ces services dans le cadre d’agences immobilières, ou encore en sollicitant un notaire.

L’utilité du mandat de gestion ?

Un mandat de gestion est un document contractant le lien entre le propriétaire des lieux avec le mandataire. Le but de ce document est de préciser le rôle de chacun, incluant la somme des frais engagés, les modalités de versements, la durée du contrat, puis les modalités de résiliation.

Quels frais engager ?

Les frais de gestion locative à Montpellier peuvent varier et sont des critères déterminants à prendre en compte lors du choix de la société engagée. En moyenne, il faut compter entre 5 et 8% du montant des loyers touchés. Il faut savoir également que selon les mandataires, les frais de gestion peuvent différer, en effet, certain vont proposer un forfait unique et d’autres vont adapter le montant aux biens à gérer.