Pour apporter un peu de chic et un gout de renouveau dans votre pièce, il n’y a rien de tel que de vitrifier le revêtement de votre sol en bois. La vitrification est une technique très importante, très efficace pour la protection de son parquet. La vitrification d’un parquet est une étape assez simple à réaliser, elle est très utilisée car permet d’améliorer l’esthétique mais surtout la longévité du revêtement de sol en bois. Voici quelques étapes à respecter pour vitrifier un parquet.

Travailler votre revêtement de sol

Pour avoir un parquet huilé parfaitement, vous devez commencer par travailler le sol afin de le préparer à recevoir les différents produits. Mais attention, il ne suffit plus ici de simplement aspirer les poussières. Il faut décaper le parquet, surtout si vous avez d’ores et déjà huilé et ciré celui-ci auparavant. Pour ce faire, vous devez vous munir d’une ponceuse. Selon vos envies, vous pouvez utiliser un papier abrasif de 60 grains ou de 100 grains voire de 150 grains. Le résultat variera en conséquence. Pour un rendu esthétique et minutieux, la dernière alternative est conseillée. En tous les cas, vous devez vous débarrasser des résidus avant de continuer la vitrification.

Il faudra également soigner l’aspect extérieur de chaque lame. La vitrification mettra en valeur les fissures, les cassures et les trous. Il faudra les boucher et les réparer avant de commencer.

Enfin, afin de garantir la robustesse de votre revêtement de sol, on vous conseille d’appliquer avant tout un produit anti-insecte sur vos lames. Après la vitrification, ce ne sera plus possible.

Le Fond dur : la seconde étape de la vitrification

A l’instar de l’huilage et du cirage, la vitrification d’un parquet passe par l’application d’une couche de fond dur. C’est une couche primaire qui protège les lames et qui assure une facilité d’adhérence pour les prochains produits.

Pour l’application du fond dur, il faut procéder avec minutie. Une couche fine et homogène sera notamment plus facile à obtenir avec un pinceau large.

Commencer la vitrification dans les coins

Contrairement aux travaux de peintures classiques, la vitrification doit commencer vers les coins de la pièce. Utilisez toujours un pinceau pour un travail plus en minutie. Les poils fins de ces derniers vous permettront d’atteindre tous les rebords de vos lames.

Pour cette première couche, vous allez d’ores et déjà utiliser un produit vitrificateur. Soyez économe pendant l’application. Le but est d’avoir une base de travail, et non de garantir immédiatement la brillance de votre revêtement de sol. Pour cela, la seconde couche est là.

Une seconde couche pour la brillance

Il faudra attendre 12 heures pour que la première couche sèche. Après quoi, vous allez procéder à l’application de la seconde couche de produit vitrificateur. Cette dernière vous garantira la brillance et la pérennité de vos lames de parquet.

Avant de procéder, il importe de bien mélanger le produit. Généralement, il suffit de secouer le contenant pour ce faire. Vous devriez en faire de même avant l’application de la première couche, et celle des couches suivantes. Selon vos envies et votre niveau de satisfaction dans la vitrification, vous pouvez poser 2 ou 3 couches de produits vitrificateurs sur le parquet à 12 heures d’intervalles minimum.