Quelle matière est à même d’apporter le plus de confort ? Un drap en coton sera-t-il moins facile à entretenir que le lin ? Et pourquoi pas les nouvelles matières comme le bambou ou le chanvre ? Pour que vos doutes s’effacent lors du choix de votre linge de lit, voici quelques informations qui vous seront utiles concernant les propriétés de chaque matière.

L’indétrônable coton

Actuellement, il faut être précis lorsqu’on parle d’un drap en coton. En effet, il existe différentes variétés qui se diffèrent par leur qualité. Cette dernière sera définie par le nombre de fils au cm² que contient le tissu. Ainsi, plus il y aura de fils, plus le linge sera de qualité. La percale de coton fait partie des matières à privilégier pour un drap hôtel luxe. Conçue à partir de coton peigné aux fibres longues, la percale apporte à votre linge douceur et fraîcheur. Obtenu à partir d’une opération de tissage particulière, le satin de coton se distingue par son aspect brillant à l’endroit et mat à l’envers. Il est également hyper agréable au toucher. On optera aussi pour la flanelle de coton pour sa douceur, mais surtout pour sa capacité à conserver la chaleur. Elle est donc à privilégier pour un hiver bien douillet. Toujours pour vous tenir au chaud, vous pouvez choisir le jersey de coton qui a en plus l’avantage d’être extensible et de ne pas avoir besoin de repassage.

Les nouvelles matières

La tendance est actuellement aux matières brutes. Le lin et le chanvre en font partie et ont en commun des propriétés thermorégulatrices. Ainsi, ils conserveront la chaleur en hiver et vous feront profiter de leur fraîcheur en été. Si le lin se caractérise par sa capacité à s’adoucir, à s’assouplir et à s’embellir au fil du temps après chaque lavage, le chanvre possède des qualités naturellement relaxantes. La viscose de bambou, quant à lui, a l’avantage d’être plus lisse que le lin et le chanvre et apporte plus de douceur. Par ailleurs, la viscose de bambou est appréciée pour être antibactérien, anti-UV et anti odeur. Il faudra toutefois être vigilant, car ce n’est pas le cas de tous les produits. De plus, bien que le bambou soit une ressource naturelle qui a la capacité de renouveler rapidement, il passe par un procédé chimique polluant pour se transformer en viscose. Il est donc plus judicieux d’opter pour du bambou étiqueté bio ou écologique.