Etre victime d’un cambriolage est une épreuve difficile à vivre et traumatisante cependant, il est important de ne pas perdre son sang-froid pour pouvoir gérer toutes les urgences qui ne vont pas manquer de se présenter. En effet, il est très important de sécuriser sans attendre votre porte d’entrée, de prendre contact avec la police, d’effectuer votre déclaration auprès de votre assurance et de faire en sorte de limiter toutes les mauvaises répercussions liées à ce type de sinistre.

Important à rappeler : Les indemnisations suite à un cambriolage ne sont pas les mêmes d’un assuré à un autre car, elles s’appliquent en fonction du contrat qui a été souscris. Il est donc essentiel de bien connaître toutes les closes de votre contrat d’assurance en cas de cambriolage pour pouvoir gérer au mieux.

Suivez donc nos conseils pour suivre la bonne procédure suite à un cambriolage à votre domicile.

Constatation du sinistre : Les choses à faire et à ne pas faire

Lors de la constatation d’un cambriolage à votre domicile, certaines choses sont à faire et d’autres à totalement éviter :

La première chose à faire absolument c’est de ne rien toucher en constatant le cambriolage. Même si cela est normal d’avoir envie de faire disparaître toutes traces indésirables, c’est totalement à proscrire. En effet, lorsque la police interviendra, elle réalisera un état des lieux pour constater le sinistre. Il est donc important que toutes les traces restent visibles afin que les empreintes puissent être relevées. Aussi ne jetez aucun objet même cassé car, il pourra vous être remboursé par votre assurance

Vous devrez également ne pas perdre de temps pour prendre contact avec un serrurier professionnel. Celui-ci pourra intervenir rapidement sur place afin de sécuriser au mieux votre logement au niveau de votre porte d’entrée mais aussi de toutes les ouvertures comme vos fenêtres ou vos baies vitrées.

N’oubliez pas également de garder en votre possession toutes les preuves qui peuvent témoigner du cambriolage comme un verrou cassé ou encore une porte qui a été forcée. Il sera aussi indispensable de garder toutes les factures de réparations qui vous serviront de preuves auprès de votre assurance pour assurer votre remboursement.

Il vous faudra également faire opposition sur tous vos moyens de paiement surtout si on vous les a volés Vous pourrez joindre le service d’urgence de votre banque 7j/7 et 24h/24 afin que votre demande soit prise en charge dans les plus brefs délais. Ainsi, le cambrioleur ne pourra pas profiter de vos finances pour le dépenser et faire de nombreux achats. En plus de faire votre demande par téléphone, il est préférable d’envoyer une lettre avec accusé de réception qui pourra vous servir aussi de preuve.

Il sera aussi obligatoire de faire une déclaration au bureau de police se trouvant à proximité. Cette déclaration de cambriolage doit être réalisées sous 24 heures afin qu’elle soit reconnue et prise en charge. Si vos papiers d’identité ne vous ont pas été volés, prenez-les surtout avec vous.

Enfin, vous devrez également prévenir votre assurance du sinistre constaté. Soit par téléphone ou par mail, vous devrez obligatoirement faire suivre cette démarche par l’envoi d’une lettre de confirmation en recommandé avec accusé de réception.

Rassembler les preuves et faire une liste des objets volés

Une fois que vous aurez réalisé toutes les démarches auprès de la police et de votre assurance, vous pourrez établir une liste plus ou moins complète des objets qui ont été volés ou qui ont été cassés afin que vous puissiez facilement vous faire rembourser. Pour cela, vous devrez pouvoir fournir des preuves, comme celles citées ci-dessous :

  • Vos factures d’achat ayant été établies à votre nom
  • Tous les tickets de caisse d’objets cassés ou volés
  • Les différents bordereaux (si vous avez réalisé des enchères)
  • Une expertise réalisée par un antiquaire (pour des objets de valeur)
  • Des certificats de garantie ou encore de devis de réparation
  • Des notices d’utilisation ou encore des emballages