Le choix des outils reste une étape cruciale dans la création d’un atelier de menuiserie. Que ce soit pour un usage professionnel ou un usage amateur, certains équipements sont indispensables afin de travailler le bois convenablement. À chaque outil correspond un usage précis : création de meubles, de portails, de clôtures…

La machine combinée

C’est la machine dont rêvent tous les amateurs de menuiserie. Elle fait tout ou presque. En effet, elle combine à la fois plusieurs fonctions qu’assurent la scie circulaire, la raboteuse-dégauchisseuse et même la toupie.

Peu imposante, elle s’intègre très facilement dans un atelier de 10 m2 et plus. De plus, son prix reste très abordable comparé aux autres machines lourdes professionnelles qui culminent parfois à plus de 7000 euros. Le choix d’une bonne machine combinée se fait en fonction du travail à réaliser dessus, de la puissance des moteurs (avec ou sans vitesse) et en fonction de la surface disponible.

La défonceuse

La défonceuse est un outil qui fait son apparition en France vers les années 2000. Travailler le bois avec cet outil professionnel est un réel plaisir étant donné qu’il offre une grande précision. Elle offre à peu près les mêmes fonctions qu’une toupie portative professionnelle et se démarque par sa facilité d’utilisation ainsi que par une sécurité plus accrue.

Elle dispose même d’autres fonctions qu’une toupie ne propose pas. Une défonceuse s’installe toujours sur ou sous une table robuste.. Concernant le choix, vous aurez à opter entre une défonceuse selon la puissance de son moteur. Les prix varieront également en fonction de ce critère.

La scie à ruban

Tout bon atelier de menuiserie se doit d’être équipé d’une scie à ruban. Il s’agit de l’équipement dont vous aurez besoin pour chantourner les traverses, découper le bois en bloc ou de manière verticale…

Vous aurez le choix entre les modèles d’établi ou les modèles sur pied. Le premier modèle a l’avantage de la compacité, tandis que le second propose une meilleure stabilité.