Quand on désigne les plans de notre future maison, aucun détail ne doit nous échapper afin de donner à celle-ci la meilleure forme qui soit. Pour plus d’esthétique et en fonction de nos besoins, nous décidons de la toiture à installer sur notre bâtisse. Cependant, le choix est difficile. Entre le toit plat et le toit en pente, on ne sait pas vraiment où s’en donner. Toutefois, la toiture en pente demeure celle prisée des Français. Le choix est vaste entre les différents types qui existent dans cette catégorie. Pour ce faire, vous pouvez requérir l’aide d’un couvreur professionnel pour éclairer votre choix. Dans le cadre de cet article, nous allons vous en dire plus que vous ne savez déjà sur la toiture en pente.

Toiture en pente : un large choix parmi les différents types

En effet, quand vous choisissez d’installer une toiture en pente, vous avez l’embarras du choix, car il existe actuellement plusieurs types. Parmi ces derniers on peut citer :

  • Le toit à mono pente
  • Le toit à deux pans
  • Toit à quatre pans
  • Toit à deux pans avec une ligne de bris
  • Toit à deux pans avec une ligne de coyau
  • Toit à deux pans en croupe

Même s’il existe différents modèles de toit, il est faut tenir compte des règles d’urbanisme de votre commune. Pour cela, vous devez vous renseigner auprès de la mairie pour en savoir davantage.

Inclinaison de la pente : comment le calcule-t-on ?

Le degré de la pente dépend de plusieurs éléments qu’il faut à tout prix prendre en considération. En effet, le calcul de la pente se fait en fonction des dimensions du bâtiment, de la largeur du toit, de la couverture que l’on souhaite installer, des conditions climatiques de la région où il est bâti, de la hauteur du pignon, etc. C’est pourquoi il est indispensable de faire appel à un expert en toiture comme ce couvreur dans le 49 pour éviter toute erreur de calcul. En plus, grâce aux études qu’il a faites, il a la compétence de déterminer avec exactitude le pourcentage de la pente adéquat au type de matériaux de toitures que vous allez utiliser.

Toutefois, il existe des matériaux de toiture qui requiert des conditions particulières. Il s’agit du :

  • Toit de chaume : la pente du toit doit être de 40% au minimum
  • Toit en ardoise : la pente doit être de 15%
  • Toit shingle: une pente de 20% est requise même s’il peut se poser sur une pente moins importante

Les avantages de la toiture en pente

Nombreux sont les avantages que nous offrent les toitures en pente. Le principal avantage de ce type de toit est qu’il facilite l’évacuation d’eau grâce à sa pente. Il évite ainsi les problèmes relatifs à l’infiltration d’eau et les problèmes d’étanchéité. Sachez qu’il existe des tuiles qui sont très résistantes et garantissant une imperméabilité optimale telle que l’ardoise naturelle. À part cela, il offre une meilleure isolation thermique grâce à sa forme géométrique. La toiture en pente nous fait également bénéficier d’une plus grande espace habitable. En effet, l’isolation thermique optimale qu’elle nous offre nous donne la possibilité de créer des logements dans le comble. Enfin, elle est facile à entretenir.