Afin de réduire ses dépenses en matière d’énergie, il n’existe pas d’autres solutions que d’assurer la qualité de son système d’isolation. Dans le cas où cette opération est effectuée selon les normes, il vous est possible de réduire jusqu’à 30 % les pertes de chaleur dans votre immeuble d’habitation. À travers cet article, vous trouverez des réponses à vos questions en matière d’isolation.

Isolation du plancher du grenier et isolation de toiture : quelles sont les différences ?

Nombreux sont ceux qui sont convaincus que l’isolation de la toiture et celle du plancher du grenier son identique. Toutefois, selon les professionnels comme ce couvreur expérimenté dans le 92, il est plus facile de procéder à la seconde opération.

Des distinctions doivent pourtant être opérées selon que vos combles soient inexploités ou non, d’une part, et selon qu’ils soient chauffés ou non, d’autre part. Dans la première hypothèse, c’est-à-dire que vous disposez de combles, mais que vous ne les utilisez pas et qu’en même temps ils ne sont pas chauffés, nous vous conseillons de procéder à une isolation du sol en utilisant de la laine de verre ou de la cellulose. Vous pouvez aussi opter pour des panneaux ou des roches soufflées.

Dans la seconde hypothèse, dans laquelle les combles soient chauffés, le recours à des rouleaux de roche ou de laine de verre est indispensable si votre toit est incliné. Ces matériaux doivent être placés entre les gîtes. Pour un toit-terrasse, les experts en toiture recommandent les panneaux de polystyrène extrudé (XPS).

Isolant de toiture : quel matériau choisir ?

Le choix de l’isolant est très important, quel que soit votre projet, que vous vouliez procéder à une isolation d’un toit déjà en place ou que vous souhaitez rénover votre toiture. Pour ne pas vous tromper de produit, vous devez prendre en compte la conductivité thermique du matériau que vous voulez acquérir. Cette dernière est exprimée en lambda. Plus un matériau est efficace en matière d’isolation, moins la valeur du lambda est faible.

Vous devez aussi prendre en considération la facilité d’installation du matériau isolant. Ce sont les matières synthétiques qui sont les plus difficiles à mettre en place, toutefois elles sont vendues à des prix défiant toute concurrence. Enfin, vous devez aussi savoir que si vous choisissez un isolant naturel, vous contribuez à la protection de l’environnement.

Lorsque vous achetez un matériau isolant, vérifiez toujours s’il existe sur celui-ci une étiquette d’efficacité thermique. Seule cette dernière permet de confirmer leur conformité aux règles relatives aux produits de construction en vigueur dans toute l’Union européenne.

Quel est le meilleur isolant pour vous ?

Vous pouvez tout d’abord opter pour la laine de verre. Catégorisée parmi les isolants naturels, cette dernière est fabriquée en fusant, puis en centrifugeant avant de souffler des verres de récupération. Cette technique complexe permet d’obtenir des matelas de laine qui permettent d’emprisonner l’air. Ce matériau est idéal si vous voulez isoler vos combles. Inflammable, facile à poser et imputrescible, la laine de verre est proposée à des prix avantageux, mais est également très irritante.

En second lieu, il existe un matériau dénommé laine de roche. Obtenue à partir de la roche basaltique fondue et fibrée, elle se présente sous la forme de panneaux, mais aussi de rouleaux sur le marché. Ses avantages et inconvénients sont identiques à ceux de la laine de verre.

La laine minérale soufflée est un matériau moderne qui sert à isoler une toiture. En utilisant une cadreuse, le couvreur souffle et fait projeter dans les combles la laine minérale. Cela permet d’assurer l’inexistence de pont thermique en plus d’une qualité exceptionnelle d’isolation sonore.