Que vous optiez pour une SCPI ou pour un placement classique : vous aurez toujours besoin de plusieurs centaines d’euros pour réussir votre investissement dans la pierre. À moins d’avoir du temps à perdre à faire des économies, ou de bénéficier d’un revenu annuel conséquent, vous n’avez d’autres alternatives que les prestations bancaires pour trouver lesdits fonds.

Un conseil : pendant toutes les démarches de demande de prêt, faites appel à un conseiller extérieur.

Le courtier pour mettre toutes les chances de son côté

Les particuliers ne peuvent plus se permettre le luxe de bouder les prestations d’un courtier bancaire de nos jours. Et pour cause, quand bien même les banques insisteraient sur la facilité d’accès à leur prestation, il n’en demeure pas moins qu’elles n’accordent pas un crédit de 75 000 euros à n’importe qui pour investir dans l’immobilier. Vous avez envie de mettre toutes les chances de votre côté ? C’est un allié à ne jamais minimiser.

Le principal avantage du courtier en crédit est qu’il travaille en collaboration avec plusieurs banques et entreprises d’assurance. Ce qui lui permet de mieux vendre votre profil et même de vous faire gagner un meilleur taux pour votre emprunt.

Ce sont généralement ceux qui ont un revenu modique et qui n’ont pas de profil emprunteur très optimal qui font appel à ce genre de prestataire indépendant. De par leurs années d’expérience, les courtiers savent en effet présenter un dossier sous les meilleurs auspices afin de rassurer les banquiers quant à la qualité de bon payeur de son client. Dit plus simplement, ils visent une égalité devant les prestations bancaires.

Réduire les taux de votre emprunt

Les emprunts fonctionnent comme un genre d’échelonnement du prix de votre projet d’investissement. Les banques vous prêtent un capital que vous allez devoir rembourser par mois, et ce, jusqu’au dernier sou, et ce, même si un accident vous empêche d’honorer votre dette. Les banques se serviront dans vos biens en gages, de l’hypothèque ou de votre assurance pour récupérer son dû.

Il n’y a pas que le capital que vous allez devoir rendre. Pour assurer leur prospérité et leur bon développement, les banques imposent des taux de rendement à chaque contrat. Ce dernier varie en fonction du capital demandé, de la durée du remboursement, mais également de la qualité de votre profil emprunteur et de votre capacité à négocier. Pour ceux qui n’ont pas le sens du bien parlé, le recours à un courtier est essentiel. C’est un fin négociateur, et ce, peu importe la qualité de votre profil emprunteur.

Si en moyenne, le taux d’un crédit immobilier est de 1,10 % sur 20 ans de nos jours, avec un courtier, vous pourriez peut-être prétendre à un contrat de 1 % sur 20 ans, avec une possibilité de rééchelonner les payements si besoin est.

Un courtier pour faciliter les recherches

Depuis quelques années, et notamment depuis la chute des taux en 2016, les crédits immobiliers ont le vent en poupe. Les demandes augmentent de plus en plus belle, et avec elles, les offres des banques en ligne ou des établissements classiques pour permettre d’obtenir son premier appartement ou maison.

Elles se font la course à celles qui se tailleront le plus de part de marché, en proposant des taux qui semblent toujours être plus qu’attractifs. Si pour certains, cet embarras du choix est une aubaine, ce n’est pas le cas de tous. Parfois, on ne sait plus où donner de la tête. On choisit au hasard, quitte à risquer un surendettement.

Trouver votre contrat de prêt au petit bonheur la chance n’est pourtant pas la solution. C’est d’autant plus vrai dans la mesure où les courtiers peuvent vous aider à faire le tri entre toutes les propositions en vous basant sur vos besoins et vos possibilités financières.