Le treuil est un outil mécanique pour enrouler et dérouler un câble, une chaine ou de tout autre type de filin pour tracter une charge.
Il existe différents types de treuils, manuel, électrique et hydraulique.
Dans cet article, penchons nous sur le treuil manuel et ses différentes utilisations.

Treuil manuel pour remorque

Le treuil manuel est un accessoire utile pour soulever ou tracter les équipements lourds qui ne peuvent être chargés par soi-même et qui demandent des gestes de traction assez rudes. Il est aussi utilisé dans les travaux de jardinage ou dans les grandes constructions. Dans certains cas, il est utilisé dans les activités sportives pour installer des équipements. Il existe 4 types de treuils manuels dont le tireur câble, le treuil simple, le treuil de halage et le treuil de levage. Le premier sert à déplacer des charges lourdes à l’aide d’un câble de traction. Le principe d’utilisation est simple bien que l’accessoire soit très encombrant. Le treuil simple utilise aussi un câble, mais sert plutôt à soulever, mais il peut également faire une traction pour déplacer des objets ou des équipements volumineux. Il est plus compact et plus ergonomique que le tire-fort. Le treuil de halage sert à déplacer un objet dans le sens horizontal, et c’est le plus utilisé pour les remorques, ainsi que les bateaux. Enfin, il y a le treuil de levage pour déplacer des gros équipements dans le sens vertical.
Le treuil utilisé pour les remorques étant le treuil de traction ou de halage, est un accessoire dont l’utilisation se fait manuellement. Fixé à l’horizontale, il est positionné dans le plan de l’objet à déplacer, de façon à ce que la force soit bien levée. Il est le plus souvent utilisé pour les remorques à bateaux pour un usage occasionnel. Il est important de respecter la charge maximale indiquée.

Comment choisir le treuil ?

Pour choisir un treuil manuel pour remorque, il faut premièrement le sélectionner en fonction du poids de l’engin ainsi que de celui de tous les équipements. Il faut également noter que le ratio à compter entre le poids de l’engin et celui de la capacité du treuil ne doit pas excéder 2. La capacité de traction dépend aussi de la qualité du câble. Selon que ce soit un bateau ou un véhicule, le mouvement de treuillage se fait sur une surface inclinée ou droite. Il faut aussi choisir le treuil manuel selon sa résistance au frottement, si la surface est caillouteuse ou abrupte. Voici un calcul simple pour reconnaître l’effort demandé par un treuil avant de l’acheter : (poids de l’engin x résistances du treuil au frottement) + (coefficient d’inclinaison du terrain x poids de l’engin) = la force requise pour le treuil. Il est recommandé de ne pas changer le treuil à plein, prenez une marge de quelques kilos pour éviter que l’équipement à tracter ne tombe. Il faut aussi vérifier régulièrement l’état du câble, car s’il est endommagé, le treuil doit être remis en état ou remplacé. À chaque surface la résistance au frottement, renseignez-vous auprès du vendeur pour plus de précautions.

Pour en savoir plus sur les autres types de treuil visitez https://fr.wikipedia.org/wiki/Treuil#Diff%C3%A9rents_types_de_d%C3%A9multiplication