Vous connaissez sans doute tous le minimaliste, cette tendance à la mode depuis quelques années qui a contaminé tous les intérieurs et qui voudrait nous pousser à nous débarrasser du superflu pour vivre dans des maisons presque vides où règne l’ordre et la légèreté. Pourtant, certains font encore un peu de résistance et militent pour le maximalisme. En cette fin d’année 2018, cette tendance se retrouve sur le devant de la scène.

Contre la dictature du minimalisme

Si on en croit les amateurs de maximalisme et les observateurs des tendances déco, le minimalisme est une dictature qui exaspère. En effet, dans les catalogues et les show-rooms, toutes ces jolies lignes épurées et ses meubles parfaitement nettoyés resteront toujours inaccessibles au commun des mortels. Pourquoi ? Par manque d’espace et parce qu’on ne peut pas passer sa journée à nettoyer.

En plus, comment serait-il possible de vivre vraiment avec si peu ? Pourquoi se refuser le plaisir d’entasser les souvenirs et tous ces objets qui nous font du bien rien qu’à les regarder ? Les maximalistes répondent qu’il n’y a aucune raison de s’en priver et qu’il faut, au contraire, entasser et exposer tous nos petits trésors.

Ne pas faire n’importe quoi

Évidemment, le maximalisme n’est pas un encouragement au syndrome de Diogène. Il n’est pas question ici de ne plus rien jeter. Au contraire, le maximalisme est un art dans lequel il faut conjuguer les objets que l’on aime sentimentalement à des objets design. Certains vont même jusqu’à acheter des pièces de créateurs très coûteuses pour que leur bazar reste tendance.

Si vous êtes de ce genre-là, vous pouvez toujours craquer pour une pièce hors de prix et vous renseigner ici pour un crédit à la consommation. Sinon, vous pouvez également passer de longues heures à chiner. Parce que le maximalisme, c’est aussi une philosophie qu’adorent les amateurs de brocantes !

Accumuler et mélanger

L’idée derrière le maximalisme, c’est de faire ressembler votre intérieur à un cabinet de curiosités qui régalera vos yeux et ceux de vos visiteurs. Il faut donc accumuler les pièces de qualités et les objets chargés d’histoire et les mélanger astucieusement. L’une des meilleures astuces pour un intérieur maximaliste varié, c’est de varier au maximum les styles des objets.

Enfin, le maximalisme est également un éloge du rangement, mais d’un rangement savamment organisé pour ressembler à quelque chose de dérangé. Désormais, on ne cache plus rien et tout doit être visible, même dans la cuisine, mais suffisamment bien organisé pour satisfaire nos besoins et nos regards quand ils embrassent la pièce et se régale de tous ces détails qui stimulent le cerveau.