Vous souhaitez découvrir les différentes caractéristiques d’une maison traditionnelle japonaise et ainsi que les éléments qui constituent son architecture ? Cet article vous fera entrer dans cet univers zen où chacun pourra profiter d’un moment de dépaysement et de détente. Vous ferez également connaissance avec la décoration d’intérieur typiquement nipponne.

Pourquoi la maison traditionnelle japonaise est différente des autres ?

Unique tant pour ce qui se trouve dans son intérieur que dans son extérieur, la maison japonaise a toujours fasciné. L’histoire ainsi que la culture du pays sont étroitement liées à la décoration intérieure mais aussi à l’architecture de la maison. Cela reflète le concept minimaliste mais aussi la touche zen et simple des Japonais. Contrairement aux maisons occidentales qui peuvent durer plusieurs décennies, celles nipponnes, sont construites de manière temporaire. Elles doivent être reconstruites tous les 20 à 30 ans en fonction des matériaux utilisés pour sa fabrication.

Quels sont les matériaux employés pour la construction maison traditionnelle japonaise ?

La plupart des matériaux utilisés dans la fabrication d’une maison traditionnelle japonaise sont issus de la nature. Facile à trouver, ils varient d’une région à une autre, mais en général ceux sont du bois, des plantes, du papier et de l’argile. Ces structures sont recyclables et nécessitent une reconstruction une fois leur durée de vie atteinte. C’est ce qui explique le concept de défaire et de reconstruire.

Quels sont les spécificités des logements classiques au Japon ?

Au Japon, la maison traditionnelle abrite différentes générations. Il est donc nécessaire d’organiser l’espace en fonction du plan de la maison. Comme l’intérieur a été conçu pour s’adapter à des activités différentes pratiquées au cours de la journée, des éléments typiques de ces maisons traditionnelles doivent également s’y retrouver pour que chacun puisse se sentir bien chez soi. Parmi ces éléments, il faut noter certainement les panneaux shoji pour une décoration zen et authentique d’un intérieur japonais. En effet, dans le pays du soleil levant, l’utilisation du verre n’est pas du tout répandue, surtout dans les maisons traditionnelles. C’est pourquoi les habitants utilisent les panneaux coulissants en papier de riz pour éclairer l’ensemble des pièces.
Lorsqu’il est question de spécificités d’une maison traditionnelle japonaise, il est faut aussi penser à l’éclairage. Cela doit être ambiant, qui inspire la tradition du pays. Le choix de ce type d’éclairage s’accorde avec l’utilisation des panneaux coulissants en papier très présents dans les maisons traditionnelles. Et oui, la lumière émanant de ces éclairages laissent traverser la lumière jusqu’à l’intérieur de l’habitation. On peut donc dire que le choix de l’éclairage dans les maisons traditionnelles au Japon est étroitement lié avec l’utilisation des shoji. C’est quoi un shoji? La réponse sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Sh%C5%8Dji
Concernant le revêtement du sol, les Japonais utilisent très peu le carrelage ou le parquet. Le revêtement le plus courant dans les maisons traditionnelles est certainement le tatami. Cela permet en effet d’adopter la posture idéale pour s’asseoir à même le sol. Très présent dans les maisons traditionnelles et même les maisons modernes, le tatami fait partie de la culture inhérente du pays du Soleil Levant.