En décoration comme en prêt à porter, les modes vont et viennent, se suivent et ne se ressemblent pas. Ou au contraire, elles semblent figer dans le temps au point qu’une saison ressemble à s’y méprendre à la précédente et très probablement à la suivante. Pourtant, nombreux sont celles et ceux qui rêvent d’une décoration unique, personnalisée à leur image. Mais cela n’est pas simple dans un univers de consommation véritablement uniformisé où plus d’un salon ressemble à celui des voisins. Il existe pourtant de nouveaux modes de consommations, de nouveaux mediums qui permettent de trouver de vrais nouveaux et d’imaginer la décoration d’intérieur dont vous avez toujours rêvé.

intérieur-déco

Pour en finir avec les grandes enseignes de déco

Entre hypermarché, chaînes de magasins et grandes enseignes, la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle ont ouvert la porte de la grandes distribution et l’ère de la grande consommation. Certes cela a eu des avantages notables en permettant au plus grand nombre, certains diront aux masses, d’accéder à des catégories et à une diversité de produits jusqu’alors inexistantes ou réservées à des privilégiés. C’est également le cas dans l’univers de la décoration d’intérieur.

L’envers du décor de cette consommation est l’uniformisation de la société. Dans l’univers de la mode, on rêve de se démarquer en adoptant les dernières tendances. Mais l’effet est inverse puisqu’il tout le monde achète les mêmes modèles de jeans ou de basket. Avec des enseignes telles que Ikea ou Alinéa, l’univers de l’ameublement et de la déco connaissent finalement le même phénomène. Acheter le dernier canapé scandinave ou la dernière lampe de style industriel est désormais possible pour tous, ou presque.

Pourtant, nous sommes de plus en plus nombreux à rêver de nous démarquer réellement de ces modèles uniformisés, de nous extirper de cette consommation de masse. Pour certains cela passe par des comportements et habitudes du quotidien, à travers une alimentation plus locale, plus verte, plus responsable. Mais il est également possible d’adopter une démarche similaire en déco d’intérieur, de trouver la nouveauté et l’originalité tout en consommant plus responsable et plus engagé.

Le concept store déco : un nouveau modèle pour repenser son intérieur

Le constat, lorsque l’on arpente les allées des grands magasins et des grandes enseignes de décoration d’intérieur, est que l’offre est souvent la même dans les différentes enseignes. Et pour cause, celles-ci devant répondre à la demande, elles se fondent généralement dans des tendances qui finalement n’en sont plus vraiment au moment où les produits sont proposés en rayon.

Avec l’arrivée du Concept Store, on remet les designers, créateurs et artisans au centre des préoccupations, que ce soit en matière de mode, de décoration, mais aussi dans bien d’autres univers. Comme son nom l’indique, le Concept Store à vocation à mettre en lumière un concept, à proposer un univers unique, à faire vivre une expérience.

En optant pour des produits parfois uniques et exclusifs, le concept store décoration permet ainsi de découvrir des produits réellement nouveaux, de s’affranchir des modes dépassés pour rechercher la vraie l’originalité. Mieux encore, de très nombreux concept stores mettent en avant leur démarche vertueuse et responsable et proposant des articles Made in France et écoresponsables, en misant sur l’économie solidaire et la juste rémunération des artisans même lorsque des produits viennent de l’autre bout du monde.

Certes, un tel mode de consommation s’avère souvent plus cher que le mobilier et autres articles déco que l’on peut trouver chez Ikea, mais la qualité est évidemment au rendez-vous. Et une fois encore la démarche n’est pas la même. On ne choisit par un photophore dans un magasin suédois comme on est séduit par un bougeoir unique proposé dans un Concept Store.

L’essor du concept store ou la rupture d’un nouveau modèle ?

Tout droit venu des États-Unis, le concept de « Concept Store » s’est d’abord développé en France à Paris puis dans les plus grandes villes. Aujourd’hui, toute ville moyenne vous permet de découvrir un concept store au coin de la rue, que ce soit dans l’univers de la puériculture, des produits de beauté et de bien-être naturels, de la décoration d’intérieure ou de la mode et du prêt-à-porter.

Plus encore, le phénomène n’a évidemment pas échappé à Internet puisque de nombreux concept store, plus ou moins spécialisés ont vu le jour sur la toile. Citons par exemple sites désormais incontournables tels que BforC Store, Twicy Store ou Bonjour Bibiche qui proposent des produits originaux et parfois même exclusifs.

Mais ce développement tous azimuts des concept stores n’est-il pas justement un point de rupture pour cette approche misant sur la sélection d’objets design, tendance et uniques permettant à chacun de se démarquer et d’affirmer sa personnalité ? C’est à craindre effectivement si ses nouveaux magasins en viennent à sélectionner au sein de leur offre les mêmes produits. Le caractère exclusif et original serait ainsi mis de côté, délaissant de fait une partir de l’ADN du Concept Store.

Néanmoins, les créateurs, designers et artisans sont aujourd’hui nombreux à vouloir se faire une place. Il reviendra donc aux concept-stores d’aller chercher toujours plus d’acteurs pour proposer une offre toujours plus originale, unique et exclusive afin de tenir leur promesse.