Confort moderne oblige, il est aujourd’hui impensable d’aménager une cuisine sans y inclure un lave-vaisselle. Cet appareil électroménager est disponible dans diverses dimensions facilitant son intégration dans les espaces les plus exigus. La variété des modèles est également un atout pour une adaptation parfaite à tous les styles de cuisine. Explorons les principaux éléments à retenir pour choisir le lave-vaisselle idéal.

Les dimensions et le design

Retenons que la taille standard d’un lave-vaisselle est de 60 centimètres. Certains modèles sont toutefois plus étroits. Ils permettent une installation dans un environnement restreint. Quant à la hauteur, elle est d’environ 80 centimètres. Elle reste ajustable grâce à des pieds réglables situés sous l’appareil. On peut ainsi positionner aisément un lave-vaisselle sous un plan de travail par exemple. Pour le design, il n’y a que l’embarras du choix. Si la cuisine adopte un style contemporain, il est judicieux de privilégier un lave-vaisselle à l’apparence épurée. De nombreux modèles possèdent des commandes cachées sur la tranche de la porte afin d’offrir une esthétique irréprochable. La possibilité d’ajouter un panneau sur la face avant est aussi un avantage pour personnaliser un lave-vaisselle.

La capacité de lavage

Naturellement, le choix d’un lave-vaisselle ne se limite pas à sa beauté. Il doit surtout être fonctionnel et performant. Les modèles basiques sont souvent dotés d’un ou deux bras rotatifs assurant un lavage satisfaisant. Mais pour plus d’efficacité, il vaut mieux opter pour un appareil avec trois rotors tournants, voire même davantage. Cela assure une pulvérisation de l’eau dans toute la cuve du lave-vaisselle et garantit un meilleur nettoyage des différents couverts. La capacité de charge a aussi son importance. Un lave-vaisselle standard dispose la plupart du temps de 12 couverts. Certains fabricants proposent néanmoins des capacités plus élevées en organisant les rangements de manière optimale. Les familles nombreuses pourront s’orienter vers ce matériel si la quantité de vaisselle quotidienne à laver est volumineuse.

La sécurité et les options

La plupart des lave-vaisselle sont équipés de fonctionnalités garantissant une parfaite sécurité à l’utilisateur. Par exemple, une protection anti-fuite prévient les débordements et les fuites du système. En cas de dysfonctionnement, l’appareil coupe l’alimentation afin d’éviter un dégât des eaux. Un lave-vaisselle équipé d’un adoucisseur d’eau peut s’avérer intéressant si l’eau présente une teneur en calcaire importante. Quand l’eau est trop dure, l’efficacité des détergents n’est pas optimale. Conséquences ? Des traces blanches sur les verres, une vaisselle d’une propreté moins éclatante et une machine qui s’entartre (cliquez ici pour plus d’infos). Certains modèles intègrent un broyeur d’aliments. Ce dispositif sert à éliminer plus facilement les restes de nourriture qui pourraient obstruer les canalisations. S’il en est besoin, rappelons qu’il convient de toujours mettre au lave-vaisselle des plats correctement débarrassés des saletés. Enfin, sachez qu’il est désormais possible de connecter son lave-vaisselle en wifi grâce à l’ingéniosité de quelques fabricants. La programmation du cycle de lavage, l’heure de démarrage et le suivi du programme se font simplement à partir d’une application à installer sur son téléphone.