On entend souvent parler de béton coloré, mais on ignore ce que c’est, et comment l’obtenir. Est-ce un béton ordinaire qu’on colore avec la teinte de son choix ? Ne revient-il pas simplement à peindre un mur en béton ? Pourquoi employer le terme béton coloré ? Eh bien, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : lire attentivement les lignes qui suivent.

Qu’appelle-t-on béton coloré ?

Le béton coloré est avant tout du béton ; ce qui implique qu’il est constitué d’un mélange d’eau, ciment, sable et gravier. Mais ce qui justifie le terme « coloré » qui l’accompagne réside dans le fait que ce mélange obtenu subit une teinte à un moment donné de sa réalisation. Le béton coloré est donc celui qui présente sur ses faces externes une multitude de coloris harmonieux. C’est d’ailleurs cette touche de couleurs qui lui permet de s’ingérer facilement dans les décorations modernes. Il est par ailleurs adéquat pour les espaces extérieurs de la maison :

  • La devanture
  • Les terrasses
  • Les alentours de la piscine
  • Les descentes
  • La cour

Il garantit, aux surfaces recouvertes, une bonne résistance contre les chocs, les intempéries et l’abrasion.

Méthodes de fabrication du béton coloré

Les méthodes de fabrication du béton coloré se différencient essentiellement sur le moment de la teinte.

Peindre le béton

La méthode consiste à passer de façon experte la peinture sur les surfaces du béton une fois qu’il a séché complètement. Plus précisément, il s’agit d’appliquer plusieurs couches de peinture et de réaliser entre elles un ponçage de la surface.

Il faut noter qu’on peut réaliser une variété de motifs à la surface du béton avec la peinture, car celle-ci sèche remarquablement vite.

La teinte dans la masse

Le principe consiste à insérer par moment des fragments de coloris lors de la réalisation du mélange du béton. À la fin, on aboutit à des tons pastel ou clairs. Cette méthode confère une grande résistance à la surface de sorte que les couleurs ne s’effritent pas au passage. Cependant, il faut surveiller le dosage de l’eau, car elle peut altérer la force des couleurs en cas de débordement. Le séchage peut prendre jusqu’à trois mois.

Il est fortement recommandé de confier la réalisation de son Béton coloré à un spécialiste.

La teinte en surface

Elle se fait lorsque le béton est encore humide. On effectue un mélange de ciment blanc et de pigments de couleurs, qu’on applique minutieusement à la surface du béton frais. Après 20 jours de séchage, on réalise le ponçage puis le cirage. On peut aussi utiliser un durcisseur coloré (résine) dont le temps de séchage est de 10 jours environ.

NB: Il faut faire attention au type de ciment lors de la conception du béton. Lorsque vous optez pour un ciment blanc, les teintes et coloriages sont plus éclatants, mais lorsque vous utilisez un ciment gris le rendu est plus opaque et fade.

Voulez-vous créer une harmonie inédite de couleurs dans vos constructions ? Le béton coloré ne saura pas vous décevoir.