À l’arrivée des beaux jours, l’envie de se baigner refait tout doucement surface. Cependant, un trouble-fête pourrait bien refaire son apparition et pourrir un peu vos soirées, week-ends ou vacances. L’algue verte provoquant l’eau verte peu ragoûtante peut alors freiner une volonté de baignade. Quelles techniques utiliser pour s’en débarrasser ? Suivez le guide !

Possibilité n°1 : contrôler le pH

Lors de l’installation ou de la mise en eau d’une piscine, le traitement au chlore est bien souvent sollicité pour éviter l’apparition de bactéries. Pour combattre les algues, il faut maintenir le pH de l’eau entre 7.2/7.4.

Les algues se développant dans une eau basique, plus le taux de pH sera haut, plus les algues proliféreront. Vous pourrez, si besoin est, régler le pH de votre piscine avec le régulateur vendu dans les magasins de bricolage, ou chez les spécialistes des installations et traitements des piscines. Le pH de l’eau est à contrôler une à deux fois par semaine.

Possibilité n°2 : vérifier le filtre et le fonctionnement de la pompe

Les algues se développent dans une eau stagnante. On peut, pour des raisons diverses, laisser de côté sa piscine quelques temps, et revenir en s’apercevant que les algues ont envahi la piscine. Le pH était bon, mais vous avez oublié de contrôler le filtre, les tuyaux et la pompe, qui peuvent se retrouver encrassés.

Il vous suffira d’arrêter la pompe, de démonter le tout, et de nettoyer ou peut-être de changer le filtre. Une fois tout ça fait, il vous faudra alors passer l’épuisette pour enlever le plus gros des algues, avant de remettre en route la pompe, et faire un “traitement de choc” avec des pastilles de chlore à faire dissoudre. Les pastilles sont disponibles dans les magasins de bricolage ou chez les spécialistes en magasin ou sur internet.

Possibilité n°3 : l’huile de coudes

Il est important, pour éviter la formation d’algues, de nettoyer régulièrement sa piscine avec des brosses. Les endroits humides, comme l’espace de la paroi au-dessus de la ligne d’eau, les marches ou l’échelle, tous les endroits qui ne sont pas immergés dans l’eau doivent être régulièrement brossés, pour éviter le dépôt. L’installation d’une bâche peut-être recommandé pour éviter que les feuilles mortes et les insectes morts ne viennent favoriser l’apparition de ces algues.

Possibilité n°4 : l’utilisation d’un robot de piscine électrique

Pourquoi se fatiguer lorsqu’un robot piscine électrique peut faire le travail à votre place ? Pour nettoyer et remuer l’eau, lui assurant une bonne oxygénation nécessaire pour que les algues ne se développent pas, le robot est une solution pour nettoyer efficacement et régulièrement votre piscine. L’avantage de ces robots est qu’ils nettoient particulièrement le fond de la piscine, évitant d’avoir un sol glissant dû au développement d’algues.

Automatique ou à la main, le nettoyage d’une piscine est important. L’utilisation de produits comme le chlore est recommandé, et un contrôle régulier du pH également. Une fois tout ça fait, il ne vous restera plus qu’à profiter des beaux jours et de votre piscine !