Choisir un revêtement de sol à poser chez soi se fait selon de nombreux critères et notamment en fonction de la pièce de destination.

Les différents types de sol possibles

Le carrelage

Le carrelage est un revêtement de sol robuste, solide et facile d’entretien. Il peut embellir n’importe quelle pièce de la maison puisqu’il existe dans une multitude de styles, de couleurs et de formats : pastel, ardoise, mosaïques et rectangles, il y en a pour tous les goûts et toutes les fonctions. Pour connaître les tendances, les nouveaux matériaux ou avoir des idées de combinaison, vous pouvez trouver des inspirations sur les blogs de déco pour la maison comme maisonactuelle.com

Le parquet

Choisir de poser du parquet, c’est faire un investissement dans la durée tout en donnant une décoration chaleureuse à son intérieur. Il résiste au temps et peut être rénové plusieurs fois grâce à un ponçage, l’utilisation d’un vitrificateur ou d’une huile spéciale.

Il existe plusieurs types de finitions pour le parquet : brut, verni ou vitrifié, huilé et ciré.

Un parquet à larges lames permet d’agrandir une pièce alors que des lames plus fines allongent la pièce tout en lui donnant du cachet.

Le sol stratifié

Moins cher que le parquet et moins délicat à poser, le sol stratifié est une excellente alternative pour toutes les pièces de la maison. Ce revêtement de sol se compose d’un support de fibres de bois et d’un décor imprimé sur du papier et revêtu d’un film de protection. Le stratifié permet tous les styles, un grand choix de coloris, un effet de veinage à la patine, un aspect blanchi, façon métal ou béton ciré pour plus de modernité.

Le sol stratifié existe en plusieurs formats : lames standards ou larges, en dalles (imitation carrelage, par exemple). Il existe plusieurs niveaux de résistance aux chocs, au poinçonnement et autres rayures et produits chimiques.

Le sol PVC

Ce type de revêtement de sol est le plus souvent économique, facile à poser et à entretenir. Il s’est modernisé ces dernières années en devenant tendance grâce à ses nombreux coloris, ses motifs originaux et ses imitations de matière (bois, carrelage…). Il est idéal pour des petites pièces ou en rénovation et pour les bricoleurs les moins expérimentés. Vendu en rouleau, le sol PVC existe en largeur de 2, 3 ou 4 m.
Il faut choisir l’épaisseur de son sol PVC en fonction de la pièce. Pour un bureau ou une chambre d’adulte, il est possible de miser sur une couche d’usure moindre, soit entre 0,12 et 0,20mm, pour une cuisine, choisir une couche plus épaisse (entre 0,30 et 0,35mm), en particulier s’il y a un accès vers l’extérieur. A noter qu’il existe des sols techniques et professionnels très résistants.

Poser de la moquette

Chaleureuse et confortable, la moquette revient au goût du jour et est disponible en différentes matières naturelles et synthétiques. Associée au calme et à la relaxation, la moquette est adaptée aux chambres à coucher ou aux dressings.
La moquette reste facile à entretenir avec un bon aspirateur. Certaines moquettes peuvent être traitées en surface contre les tâches et les salissures. Elle est isolante et absorbe les sons, réduit les bruits d’impact et de vibration. La moquette est agréable et chaude sous les pieds. Il est possible de la poser sur tous les supports et anciens revêtements selon l’épaisseur de la moquette. Il existe aujourd’hui des moquettes traitées anti-acariens et anti-allergènes.

Prendre conseils et assistance auprès d’un professionnel.

Il peut être judicieux de faire appel à un professionnel pour poser un nouveau revêtement dans une pièce. Il peut être d’un conseil important sur le matériau choisi, la taille, la couleur ou encore l’utilisation de la pièce. Cela évite aussi des malfaçons et certains problèmes liés à une pose maladroite (décollement, décalage entre les dalles etc) si vous optez pour la pose par un pro.
Dernier conseil important, vous pouvez bénéficier de remise conséquente en optant pour l’achat et la pose dans la même entreprise. La TVA applicable n’étant pas la même, l’entreprise vous fera bénéficier de la plus avantageuse comme l’explique ce spécialiste sur son site.

Enfin, il est bien évidement possible de mélanger toutes ces matières, selon les pièces de la maison où dans une même pièce, en mariant par exemple un carrelage « vintage » avec un sol en bois dans une cuisine.