Nous passons la plupart de notre temps dans notre maison, ce qui implique l’importance de bien assainir votre intérieur. En effet, des études ont pu démontrer que l’air intérieur est parfois plus pollué et est constitué de composés organiques volatils.

Faute d’entretien, les risques d’apparition d’allergies peuvent donc être très importants et si vous avez des personnes allergiques dans une maison mal entretenue, les allergies peuvent très vite s’aggraver et se transformer en asthme sérieux. Il en est de même pour les poussières qui s’accumulent sur les tapis, moquettes ou aux moindres recoins de votre maison. Voici donc des conseils indispensables pour bien assainir votre maison.

Identifier les sources de pollution dans votre maison

Avant de pouvoir agir et traiter, il est capital de discerner et identifier les sources de pollution à l’intérieur de votre maison. Cela pourrait provenir des différents produits de ménages que vous utilisez, les matériaux adoptés pour les murs ou le revêtement de sol, les poils des animaux domestiques, les fumées de tabac ou parfum, ou encore l’humidité qui forme des moisissures et des champignons.

Mais sachez qu’un manque d’entretien de votre intérieur pourrait également favoriser la présence de composés organiques volatiles, de particules et fibres, des allergènes, radon ou monoxyde de carbone et nuire à votre santé. De ce fait, agir par rapport à tout cela sera de mise pour prévenir les maladies respiratoires.

Les bons gestes à faire pour assainir votre maison

Une maison saine repose sur une aération suffisante tous les jours et un nettoyage régulier et profond au moins toutes les semaines. Une fois que vous avez déterminé les principales causes de la pollution dans votre maison, y trouver la solution pour chaque cas sera la prochaine étape cruciale pour votre bien-être et votre santé.

Pour intervenir face aux différentes sources de pollution, vous pourriez éviter de fumer à l’intérieur de votre maison, d’opter pour des produits bios et des peintures naturelles. Mais bien aérer pour renouveler l’air de votre maison sera également à prévoir, sans parler du nettoyage qui sera obligatoire pour garder votre maison saine.

Pourquoi aérer votre maison ?

Laisser vos fenêtres ouvertes pendant au moins 10 minutes par jour est nécessaire même pendant les saisons hivernales. Choisissez le moment idéal pendant lequel l’air extérieur est le moins pollué. Pensez surtout à aérer après l’utilisation de produits d’entretien, après avoir cuisiné ou effectuer des travaux de bricolage ou de rénovation dans votre maison. Dans une pièce humide comme la salle de bain, la formation de moisissures et de champignons peuvent nuire au design mais également à votre santé.

En aérant, vous assainissez donc votre intérieur. Cependant, sachez que l’aération est un geste qui va servir à diluer la pollution, mais elle ne l’éliminera pas, d’où l’intérêt de bien nettoyer et entretenir votre intérieur en plus de l’aération.

Comment bien nettoyer votre maison pour l’assainir ?

Sachez que les acariens peuvent se reproduire très vite en se nourrissant des poussières ou des cheveux. Lorsque la poussière s’installe et s’accumule sur votre tapis, votre moquette ou le linge de votre maison, les risques d’allergies seront donc évidemment graves. Il est donc de mise de vous munir d’un aspirateur efficace et performant en le choisissant sur un site qui teste les meilleurs aspirateurs.

Privilégiez un aspirateur équipé d’un filtre qui vous permettra de lutter contre les acariens. Lorsque l’aspirateur n’est pas performant, les allergènes sont renvoyés dans l’atmosphère donc l’air que vous respirez reste impur. Opter pour un matelas anti acarien limite les risques d’allergies aux acariens. La clé repose donc sur un entretien et un nettoyage minutieux de chaque recoin de votre maison et surtout tous les éléments qui sont susceptibles de favoriser la reproduction des acariens : coussins, draps, rideaux, tapis, moquette…