Le salon doit mettre à l’aise aussi bien les hôtes que les invités. Chaleureux en hiver et suffisamment aéré en été, il doit contenir le mobilier nécessaire pour faire régner cette chaleur conviviale, outre l’emplacement bien pensé des ouvertures. La présence d’une cheminée ou d’une poêle serait idéale, mais comment faire le choix, compte tenu des exigences fonctionnelles de la pièce en tant que salle d’accueil ?

Une belle flambée selon le style de déco recherché

Un déco salon réussi est agréable à voir. Par rapport au traditionnel poêle à bois, la poêle à pellet ou granulé de bois offre de belles flammes. En plus, son utilisation suit plus une démarche écologique si on la compare à celle d’un poêle à gaz.

Ceci étant, un poêle droit et vertical du même type que le H5 Design Stone de la marque Hoben serait le bienvenu dans un salon du style nordique. Pour ce modèle, différents coloris sont disponibles, mais le noir et le blanc feraient idéalement un contraste harmonieux avec les teintes pastel et les matières naturelles d’un salon scandinave, comme le bois.

Une petite touche rétro dans un salon moderne doté d’un sol en béton ne ferait que rendre la pièce au goût du jour. L’idée est de réutiliser l’ancienne cheminée pour recevoir un poêle à granulés de bois. Le modèle XP68-Box sur pied de Lorflam, par exemple, s’intégrerait parfaitement à l’ancienne structure. L’association du béton ciré et de la finition à effet acier de ce poêle horizontal donne une allure industrielle à la pièce d’accueil. Il suffit alors d’équiper cette dernière d’un mobilier aux lignes design. Les détails colorés comme le tabouret rouge ne seraient pas superflus.

Un poêle à granulé silencieux pour le bien-être ?

Pour plus de sérénité dans un lieu convivial comme le salon, le plaisir des yeux ne suffit pas. Le calme est nécessaire pour pouvoir discuter clairement et librement. La sonorité est alors un critère de choix important pour un système de chauffage, mais pourra-t-on vraiment trouver un poêle à granulé silencieux ?

La soufflerie et la vis sans fin de l’appareil sont les principaux générateurs de bruit pour ce type de poêle. Il y a également le son qu’émet la chute des pellets depuis la vis vers le foyer, sans oublier les sons causés par la dilation sous l’effet du changement de température. Certains fabricants de poêles à granulés suppriment la ventilation du système au profit de l’émission de chaleur par rayonnement ou par convection naturelle. Ces types d’appareils se montrent plus efficaces s’ils sont situés au milieu de la maison. À noter qu’ils sont plus onéreux.

Certains poêles sont dotés d’une fonctionnalité particulière : le mode silence. Quand cette fonction est activée, le bruit du système de chauffage est réduit. Ceux qui choisissent les modèles de poêle avec mode silencieux doivent toutefois savoir gérer l’activation ou non de cette fonctionnalité qui traduit l’arrêt des ventilateurs. Cela veut dire que l’activation prolongée du mode silencieux pourrait causer la surchauffe du dispositif.

En résumé, choisir son poêle à pellets silencieux revient à choisir la technologie intégrée (à ventilation, à convection ou canalisable), puis opter pour un mode silencieux fonctionnant sur ses trois premières options de puissance.