Une douche à l’italienne permet à un propriétaire de bénéficier d’un espace pour le bain. Le tout est accompagné d’une touche de modernité qui s’allie parfaitement à différentes couleurs et style : décoration rustique, minimaliste, classique, etc. Cependant, il est essentiel de savoir l’installer et d’en connaître toutes les étapes. Pour vous aider, découvrez dans cet article les astuces et conseils.

Comment installer facilement une douche à l’italienne ?

Installer facilement une douche à l’italienne a besoin d’une préparation puisqu’il s’agit d’un projet de très grande envergure. Pour cela, il est indispensable de mesurer, de décaisser et de tracer la pièce avant de commencer le projet. Il est donc indispensable de se munir des tous les matériels, que ce soit les équipements de protection (gants, lunettes, etc.) ou les outils de réalisation (marteau, niveau à bulle, primaire d’accrochage, etc.).

Positionnement de la bonde d’évacuation

La prise en compte de l’emplacement de la bonde d’évacuation est importante pour installer facilement une douche à l’italienne. Sa position doit être repérée à l’aide d’un traçage au sol et sa place peut être près d’un mur ou au milieu du receveur.

La création d’une pente d’environ 2% s’avère utile pour une meilleure évacuation. À savoir que ce conduit d’évacuation est essentiel pour ce type de douche puisqu’il n’y a aucun rebord. Le diamètre de la bonde doit être supérieur à 85 mm.

Valras plomberie est spécialisée dans la rénovation de salle de bain à Béziers 34, notamment la réalisation d’une douche à l’italienne, et est en mesure de réaliser les travaux, qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou de construction.

Réalisation du coffrage

L’emplacement de la bonde ainsi que le tuyau relié à l’évacuation doivent être réservés avant de mettre en place une dalle de ciment. Pour ce faire, le coffrage en bois doit être construit et conçu en fonction de la hauteur indispensable.

L’ajustement et le contrôle de la hauteur de la bonde ne doivent se faire qu’après sa remise en place. Cela permet d’analyser la capacité de la pente à faire écouler l’eau, il est donc essentiel de marquer cette hauteur.

Coulage du fond du receveur

Pour le fond du receveur, il doit être en béton pour plus de résistance et pour qu’il puisse durer dans le temps. Une préparation doit être faite dans ce cas. Le béton fibré doit être mélangé avec de l’eau en fonction de l’indication.

Il doit être ensuite versé autour du coffrage tout en égalisant sa surface pour qu’elle soit lisse et bien plane.  Attention ! Il est indispensable de connaître le temps de séchage du béton puisqu’il peut varier d’une marque à une autre. Généralement, il sèche complètement après une pause de 48 heures.

Installation de la bonde et de la bâche d’étanchéité

Elle est placée à l’endroit convenu et la pente d’écoulement doit de nouveau être contrôlée. Le tube PVC est ensuite positionné en fonction de la longueur demandée. Il est bien plus qu’essentiel d’assurer son étanchéité après le raccordement en laissant l’eau couler.

En ce qui concerne la bâche d’étanchéité, sa pose est un peu difficile. Si le propriétaire souhaite le poser lui-même, il est vivement conseillé de choisir des kits de bonde avec une bâche déjà intégrée. Dans le cas contraire, il est plus judicieux de laisser le travail à un professionnel.

La finition envisageable

La pose des carrelages sur les murs et au sol est la dernière étape dans la conception d’une douche à l’italienne. Pour une finition conforme aux normes, l’intervention d’un installateur de salle de bain est essentielle. Il est le seul capable de réaliser de A à Z le souhait du propriétaire, et cela du début jusqu’à la fin des travaux.