Le marché immobilier regorge aujourd’hui de perles rares, qui ne nécessitent que d’un simple coup de pinceau et de quelques heures de bricolage afin de révéler à nouveau toute leur splendeur. De nombreux ménages se lancent alors dans la rénovation de biens immobiliers afin d’augmenter le confort et la valeur foncière de leur propriété.

Si vous souhaitez à votre tour vous lancer dans cette grande aventure, prenez tout de même garde à ne pas tomber dans les différents pièges qu’elle présente. En effet, l’achat d’un bien à rénover n’est pas sans risque !

Découvrez dans cet article notre sélection de vérifications à effectuer sans faute avant de signer votre contrat. Vous serez ainsi plus serein au moment de votre achat !

Vérifiez l’environnement de l’habitation

La rénovation est souvent effectuée avec pour objectif de faire prendre de la valeur au bien immobilier. Alors que l’embellissement du bien peut faire progresser la valeur foncière, l’emplacement de ce dernier peut avoir un impact direct sur les hausses ou baisses de valeurs.

De nombreuses questions sont à se poser : le bien est-il à proximité d’autoroutes ou de passages bruyants ? Est-il proche des commodités ? Et S’il se situe dans un endroit tranquille aujourd’hui, qu’en sera-t-il demain ? Les terrains avoisinants sont-ils constructibles ? Autant de questions qu’il faut se poser pour être sûr de la valeur future de votre bien.

Renseignez-vous également sur les facteurs environnementaux qui peuvent avoir un impact sur la construction : présence de marnières, de forêts susceptibles de s’embraser durant l’été, de cours d’eau pouvant sortir de son lit.

En vous renseignant sur ces différents facteurs, vous serez en mesure de déterminer si oui ou non, le bien vaut la peine d’être rénové.

Inspectez les murs et vérifiez leur état

La rénovation des murs, notamment s’ils sont porteurs, est une tâche longue et fastidieuse. Si vous souhaitez y échapper, veillez à vérifier l’état des murs de votre future propriété.

Si l’habitation dispose de murs de briques, guettez les traces de fissures ou de ventre-de-bœuf afin de vous éviter quelques mauvaises surprises. Assurez-vous de la solidité de la construction et de l’absence de défauts de fabrication : observez notamment les alentours des portes et des fenêtres, la partie basse de la construction, et les endroits les plus exposés aux intempéries. Si la maison dispose d’un revêtement extérieur particulier, analysez l’état de ce dernier afin de déterminer s’il devrait être remplacé.

Si vous souhaitez agrandir des pièces en faisant tomber certains des murs intérieurs, assurez-vous que ces derniers ne soient pas porteurs : l’inverse pourrait aliéner vos beaux projets.

Observez de près les fondations

Les fondations sont la base d’une maison solide et en bonne santé. Les problèmes qui sont liés sont souvent non détectés lors des visites, mais peuvent réserver de bien mauvaises surprises.

Contrairement à ce que la plupart des gens peuvent penser, il est facile d’examiner l’état des fondations d’une construction sans avoir de connaissances particulières. Il y a différents signes à guetter. Le premier est un plancher irrégulier ou incliné (faites le test en posant un objet roulant sur le sol), pouvant indiquer un affaissement des fondations. Assurez-vous également que les portes et les fenêtres ferment correctement et sans résistance.

Enfin, prêtez une attention spéciale à l’état du sous-sol : repérez-vous des traces d’humidité, une infiltration d’eau, quelques moisissures ? Si c’est le cas, il est très probable que les fondations soient en mauvais état. N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires au propriétaire !

Assurez-vous de l’état de la plomberie et des circuits électriques

Lorsque l’on pense rénovation, on a tendance à considérer les travaux visibles, tout en négligeant les problèmes non détectables à l’œil nu. Afin de vous éviter des découvertes déplaisantes, vérifier l’état de la plomberie et du système électrique du bien que vous projetez d’acquérir.

Assurez-vous en premier lieu que les installations électriques de l’habitation sont aux normes. Le cas échéant, vous devrez le prendre en compte dans votre budget de gros travaux de mise à niveau. En ce qui concerne la plomberie, vérifiez l’étanchéité des différents conduits et leur état général.

Pensez également à regarder si les arrivées d’eau et d’électricité concordent avec vos projets : il serait bête de prévoir une salle de bain dans une salle non desservie par les conduits de plomberie !

 

Soyez vigilant avant d’investir dans un bien à rénover : vous vous préserverez ainsi des mauvaises surprises et des dépenses hors budget ! Grâce à un œil avisé, vous saurez repérer les habitations ayant du potentiel, et celles qu’il vaut mieux éviter. Vous serez bientôt un professionnel de l’immobilier !